Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Farandole 2 Bébé
  • Farandole 2 Bébé
  • : Tout au long de ce blog, vous trouverez des articles, des conseils, des astuces, de la poésie et de la fantaisie.. Un voyage rempli de douceur au pays de la tendresse et de l'imaginaire !
  • Contact

Rechercher

http://idata.over-blog.com/3/77/96/05/souris_A.gif

 

 

Archives


3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 17:05

tea-time-c.jpgDepuis la rentrée de ma fille ainée à la maternelle, nous l'avons inscrite en parallèle à une initiation à l'anglais adaptée aux tout-petits ( groupe de 3 et 4 ans).

Le cours dure 45 mn et se déroule tous les samedis matins avec une professeur de langue maternelle anglaise et bien qu'il s'agisse d'une vraie découverte pour nos bouts de choux, le cours se déroule intégralement en anglais. Etonnament, les enfants sont concentrés, participent et suivent le cours avec un mélange d'enthousiasme et d'amusement.

  La professeur se sert d'appui ludique comme des dessins à colorier, des chansons et des jeux.

Notre fille s'amuse beaucoup durant ce cours et elle a commencé à apprendre les chiffres et les couleurs et des petites questions question comme "what's your name?" " what color is this?".

Je ne suis pas certaine qu'elle mémorise encore réellement ce qu'elle entend bien que j'essaie de la faire réviser un petit peu à la maison ou lorsque nous nous promenons.

En revanche, je suis convaincue de l'utilité de l'anglais pour son avenir et je pense que plus tôt on commence l'apprentissage mieux c'est .

 

Et vous, qu'en pensez-vous et à quel âge vos enfants ont-ils commencé l'anglais ?

 

 

illustration: http://karo-line.fr

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Aurore (Farandole 2 Bébé) - dans PETITE REINE DES ABEILLES GRANDIT
commenter cet article
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 09:20

Et oui, la rentrée des enfants, c'est un peu particulier, on a envie qu'ils se sentent bien, qu'ils soient les plus beaux et aussi qu'ils aient une belle chambre !

La rentrée des classes, une grande première pour notre fille aînée qui est rentrée en maternelle mais aussi une grande première pour nous en tant que parents. Alors, on s'est mis, comme qui dirait, la pression. Enfin, comme (presque) tout le monde on s'est mis la pression la dernière semaine. Vous savez, un peu comme ces devoirs qu'on nous donnait un mois avant et qu'on finissait par faire en urgence deux jours avant, le coeur battant et les gouttelettes de sueur coulant le long des tempes ! Ben, nous c'était un peu çà: Jusque là c'était week-end barbecue (entre deux averses) farniente et insouciance... Et là, la réalité nous a rattrapé !

Bref, après, la course aux chaussons de gym en se répétant en leitvmotiv "il faut des Domyos, la directrice a dit des Domyos", (Je reconnais, il y a des jours comme çà ou on aurait tendance à être bête et discipliné que dis-je: sage et obéissant), le dilemme du sac à dos (Zuzzupet ou Hello Kitty alors choisi chérie !), les joies du Photomaton ( mais non, chouchou, pas moi, regarde devant, regarde le rond, non, çà va pas tu es trop basse, il se monte pas plus ce tabouret ? mais c'est quoi cet appareil, bon on la refait, regarde là, bouges plus,voila, c'est çà je ferme le rideau...) ou comment passer une demi-heure de bonheur dans un hall de supermarché, il y a eu l'assurance scolaire et le collage des étiquettes ... Et encore, ce n'est que la maternelle, pas de livre, de cahier, de stylo, j'ose à peine imaginer la suite ! 

Bref, pris dans notre élan, on a eu envie de changer l'aménagement de leur chambre. Et oui, nos filles dorment, pour le moment, dans la même chambre et, on s'est dit, après tout les travaux effectués dans cette pièce, qu'il serait temps de coordonner un peu tout çà et de leur faire une nouvelle déco. 

L'occasion de faire du tri, de surfer, de chiner, de courir les magasins, les dépôt-ventes et les vide-greniers. En fouinant, j'ai donc découvert qu'il existait un nouveau concept de vide-grenier proposé par le site:vide-grenier

Un site qui permet aux particuliers d'organiser leur propre vide-grenier en indiquant la date et le lieu directement sur le site. Ça m'a fait penser aux vide-greniers américains à la "Desperate housewife" ou à la "Malcolm" où on les voit vider leur garage et leur grenier sur la pelouse devant chez eux. L'avantage de Débarrachezmoi.fr, pas de déception à l'arrivée comme c'est parfois le cas lors des brocantes. Ici, on peut d'ors et déjà visualiser les meubles et les objets en vente ainsi que leur prix d'achat. Bref, un joli concept pour ceux qui aiment, tout comme moi, la vente entre particuliers et le coté convivial des vide-greniers. Le fondateur d'ailleurs, pour l'anecdote, est issu d'une famille d'antiquaires et a eu cette idée tout simplement en voyant sa propre cave déborder d'objet dont il n'avait plus l'utilité.

Et pour nous aider voici quelques conseils pour organiser un vide-grenier :

 

 

 

Bref, tout çà pour dire que la rentrée, avec toutes les questions que l'on peut se poser pour nos poussins, çà peut aussi donner des ailes et des envies de changement dans la maison !

Voilà, la chambre de nos filles est "presque" finie. Reste, à notre tour, à revendre quelques meubles, à accrocher une applique en forme d'abeille et un poster de princesse et le tour sera joué.

 

Et pour vous, la rentrée, çà s'est passé comment ?

Article sponsorisé

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Repost 0
Published by Aurore (Farandole 2 Bébé) - dans PETITE REINE DES ABEILLES GRANDIT
commenter cet article
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 00:00

titiOù je suis particulièrement génée en tant que maman, c'est lorsque ma fille fait une crise de colère en public. Ma petite reine des abeilles n'est pas une enfant difficile mais comme tous les bambins de 3 ans qui entre dans la fameuse période fatidique, elle nous teste, s'affirme et vraisemblablement cherche-t-elle des limites… A la maison, lorsqu'elle fait une bêtise, son père et moi prenons le temps de lui expliquer ainsi prend t-elle à son tour le temps de comprendre sans être déranger et de ce fait avoir une réflexion qui ne soit pas altérer. Si je me fâche, je la laisse se calmer quelques instants puis retourne la voir. Bien souvent dans ces cas là, elle me dit de sa plus douce voix "tu es plus fachée maman?". A cet instant précis, c'est avec les bras grands ouverts que je la prends et lui donne un énorme câlin. Lui expliquant que je ne suis plus fâchée, je reste cependant ferme en lui disant qu'elle ne doit pas recommencer. Il n'est pas nécessaire d'être sévère ou stricte avec son enfant, je crois que "juste" est le mot adéquat.

 

Me direz-vous, tant que cela se passe huis clos, nous parents, trouvons toujours des parades, ors, là où tout se complique, c'est lorsque "mademoiselle" manifeste ces crises à l'extérieur...

Fort heureusement ce n'est pas fréquent, pourtant lorsque cela arrive, j'éprouve une certaine gêne. J'ai le sentiment d'être "la mère qui ne sait pas élever ses enfants". Je ne souhaite nullement que ma fille passe pour une mal-élevée ou plus simplement une capricieuse – petit clin d'oeil à la télé réalité "Super-Nanny", moment où je n'avais pas encore d'enfant et où je regardais l'émission effarée en me demandant " mais comment est-ce possible? " – J'ai beau penser que je me moque du regards des autres, confrontée à une mini-crise dans un lieu public, je n'ai qu'un désir, rentrer à la maison !


Deux exemples me viennent à l'esprit. Le premier, fin d'année dernière. C'était une période de chamboulement très particulière pour elle puisque sa petite soeur venait de naître. Nous étions à la pharmacie quand soudain elle pique une colère sans précédent, au motif que je ne voulais pas lui acheter des bonbons. Elle essaie d'attraper des flacons et en vient même à se rouler par terre au beau milieu de l'officine. Etant venues à pied, il fallait bien évidemment rentrer. Je savais que ce qu'elle exprimait était lié à l'arrivée de sa petite soeur. Je ne me suis pas fâchée mais j'étais terriblement confuse devant le pharmacien et les autres clients. Je l'ai ainsi portée et nous sommes rentrées tant bien que mal… Cela ne s'est jamais reproduit.

 

Quant au deuxième exemple, très récent dans ma tête, puisque cela est arrivé hier après-midi au parc :

ma fille me dit "dégages !". Rien que çà !… Et devant, d'autres mamans… Çà n'était jamais arrivé. Aussitôt, j'ai décidé de sortir du parc et d'être suffisament éloignée pour lui expliquer que j'étais très fâchée par ce qu'elle venait de dire. Pourtant à la maison, avant de se rendre au parc, une vraie petite fille modèle. Elle avait rangé ses jouets et m'avait ammené des couches pour sa petite soeur, tout cela sans que je ne lui demande quoi que ce soit… Quand je vous dis qu'elle est adorable  ;-) (bon, ce que je ne vous dis pas c'est qu'elle avait aussi gribouillée sa robe de feutre une heure avant – une première aussi – en signe de contestation car je lui avait imposée une tenue qu'elle ne voulait pas (elle voulait rester en pyjama) !

 

Et vous, (en espérant que je ne sois pas la seule à qui cela arrive) comment gérez-vous les colères ou les crises de vos petits en public ?

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Aurore (Farandole 2 Bébé) - dans PETITE REINE DES ABEILLES GRANDIT
commenter cet article
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 07:00

En version, chevalier de la table ronde et la quête du Saint Graal :

- Maman, il est où mon bizarre ?

- Ton bizarre ?

- Oui mon bizarre, je trouve pas mon bizarre il a disparu !

- D'accord chérie, mais c'est quoi un "bizarre" ?

- Maman, (là elle s'énerve un peu) mon BI-ZARRE, tu sais !

(J'adore quand elle articule bien pour que je comprenne)

Plus tard :

- Regarde maman, j'ai trouvé mon bizarre !

- Ha oui, ton foulard tu voulais dire !

- Non, mon bizarre !

 

Ha ces grands, ils comprennent rien !

 

En version ménagère de moins de 5 ans :

Je donne à manger à sa petite soeur, un peu de purée tombe (lâchement) de la cuillère sur mon jean (propre évidemment) :

- Regarde maman, tu as fait une grosse moustache sur ton pantalon !

- Une tache tu veux dire ?

- oui une tache, (c'est ce que j'ai dit non ? ) il faut laver et après il faut accrocher pour lécher le pantalon.

- Pour le sécher ma chérie 

- Oui il faut le lécher

- Non le sécher

- Oui le LE-CHER

 

Bon j'insiste pas...

 

En version grande soeur attentionnée :

Son père et moi discutons et rions :

- Calme toi papa, maman, la petite soeur elle fait dodo !

(Oups !)

- Ben oui, faut pas réveiller la petite soeur quand même...

   

Ces grands, décidément, faut tout leur dire !

 

En version qui suis-je, ou vais-je et dans quelle étagère :

- Maman, je suis un garçon moi

- Non tu es une fille

- Nan, un garçon !

- Non, tu es une fille comme moi et comme ta petite soeur

Silence, elle réfléchit.

- Papa aussi, c'est une fille ?

- Non, c'est un garçon

- Moi aussi je suis un garçon !

- Non, tu es une fille (je sais, je suis têtue)

- Bon, d'accord maman, je suis une fille… mais après je suis un garçon !

 

(Au moins, je suis prévenue)

 

En version, " Hou, fait peur ! "  :

- Maman viens, ça fait peur Toy Story !

- Ha bon, ça fait peur Toy Story ?

- Oui, moi je suis trop petite

- D'accord je l'arrête…

- Oui c'est pour les papas les mamans Toy Story !

- Ha d'accord, je savais pas…

- Oui c'est pour les grands. Quand j'ai 3 ans je regarde !

 

(Bon ben ok, je le met de coté, on le ressort quand tu seras grande, dans 2 mois alors... )

 

En version, investigation :

- Il est ou papa ?

- Il est au travail

- Pourquoi il est au travail ?

- C'est comme ça. Les enfants, ils vont à l'école et les grands, ils vont au travail !

Le soir, quand son papa rentre :

- C'était bien le travail papa ?

- Oui c'était bien ma chérie.

- Et tu as fais de beaux coloriages ?

 

(Oui et de la pâte à modeler aussi :) Il s' amuse bien papa au travail ! )

 

 

A SUIVRE…. :-)

 


 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Aurore (Farandole 2 Bébé) - dans PETITE REINE DES ABEILLES GRANDIT
commenter cet article
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 07:00

dessin 

 

 

Quand bout de chou numéro deux est arrivé, mon père et ma belle-mère m'ont dit :

" L'ainée va sur le pot ? "

J'ai senti ce jour là pour la première fois, perçer une pointe d'inquiétude dans la confiance sans faille qu'ils avaient mise dans nos capacités à élever leurs premières petites-filles ! En ce qui me concerne, je n'y pas vu malice, le pot ça viendrait quand ça viendrait...

Ma grande, agée de 26 mois à la naissance de sa petite soeur, n'allait évidement pas sur le pot. Ce n'était pas faute d'être équipés.

Dès ses 18 mois, nous avions l'équipement du parfait randonneur des toilettes. Pot avec dosseret, réducteur de siège ergonomique avec air bag, GPS intégré ainsi que vitres éléctriques à l'avant. Bref, nous étions parés. Ce que nous ignorions, c'est que l'enfant, elle, en avait décidé autrement !

Soudain, j'ai réalisé l'ampleur du problème ! J'avais oublié qu'un nouveau-né, c'est 6, 8, 10 changes par jours... Entre les couches, les tétées, les siestes, le mal de dos et le chamboulement que représentait l'arrivée de sa petite soeur, difficile soudain – alors qu'elle me reclamait à nouveau les bras et l'attention que je ne pouvais plus accorder comme avant – d'expliquer à l'ainée que :

" Maintenant tu es grande, fini les couches ! " 

Bref, ce n'est pas quelque chose auquelle on pense, mais alors absolument pas et, pourtant, il faut bien en passer par là !

On a alors, tout essayé.

Tout d'abord le : " Zou, assise sur le pot après chaque repas ! " En vain... Sa patience étant mise à rude épreuve, la bébé finissait par se relever ou par crier: " Ma couche, ma couche ! " .

Puis, on tenta alors une approche plus subtile, avec la fameuse couche qui s'enfile toute seule, super-pratique et super-chère et qui est censée être "comme une vraie culotte " et aider l'enfant dans cet apprentissage. En vain également. Arriva ensuite le casting du réducteur de toilette. Verdict : Recalé ! – Je me suis même dit à un moment : " Peut-être est-ce la couleur du pot ou du siège qui ne lui plait pas, on aurait du la laisser choisir. " – " Viens, on va en racheter un ! " – Oui, je commençais sérieusement à perdre tout bon sens, il faut dire qu'avec un nouveau-né, j'ai des excuses, je dormais pas beaucoup !

Après ça, on a opté pour la recette de grand-mère (enfin de grand-père plutot, puisque c'est mon père qui nous l'a suggéré)

" Allez zou !, laisse-la le popotin à l'air et dès qu'elle à envie, hop ! sur le pot. Crois-en mon expérience, quand elle en aura marre de faire pipi par terre, elle ira sur le pot, c'est même elle qui demandera ! " Problème, elle n'en a jamais eu marre.

Finalement, après l'avoir poursuivi des jours avec le pot, glisser 3 fois sur une mare de pissou et dévaliser le rayon serpillère, mon homme, rusé comme un renard, a repris les choses en main et m'a dit : " écoute, dernière solution, le chantage. Propose lui un cadeau, ou à sa majorité, on sera encore en train de lui changer les couches " me dit-il sur un ton à la Gabin... L'argument fut de taille.

Un après-midi, donc, je m'accroupi près de l'enfant-sauvage :" Chérie écoute moi. Si tu fais fais pipi sur le pot, papa et moi seront fiers de toi et tu auras un cadeau, tu as compris ? " " Un cadeau pou moi ?" "Oui un cadeau pour toi " (le " On sera fiers de toi " tout seul sans cadeau, on a testé aussi çà marche pas ) Et là, finalement c'est nous qu'il l'avons eu le cadeau car ça a marché !


Bien évidement, passé l'euphorie des bravos, des accolades, du champagne, de la publication dans Paris Match, de l'alerte info sur BFM, et de la visite du président, ma petite fille, très fière, n'a pas oublier de nous réclamer son cadeau ! Elle a d'ailleurs réitéré la demande les fois suivantes (En vain, je vous rassure ! )

 

En parallèle, mon père lui avait offert ce livre, qu'elle a beaucoup aimé lire avec moi.Un petit livre très ludique avec des images, des tirettes et des questions à poser aux enfants.


Sur-le-pot

 

Voilà, en tout cas, ça c'est fait ! affaire classée. Elle a maintenant presque 3 ans et, depuis quelques mois elle ne porte même plus du tout de couche, ni le jour, ni la nuit !

 

J'ai l'air fière de ma fille et de son " exploit "... Ben oui, j'avoue, c'est bête à dire mais je le suis ! la preuve, un article entier consacré à l'accession au trône de ma princesse :) !

 

 

*Illustration: Karo'line, graphiste-illustratrice Paris


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Aurore (Farandole 2 Bébé) - dans PETITE REINE DES ABEILLES GRANDIT
commenter cet article
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 12:50

bavarde.gif

Voici quelques petites traductions français / Petite reine des abeilles :

La pâte à sel c'est la "pâte à vaisselle"

Ma fille n'a pas soif, elle a "Foif" et même des fois " Trèès foif  " !

Le dentifrice c'est le "Fric" ( et oui chez nous on se brosse les dents avec des billets de 100 ) Bon, depuis peu, à force qu'on lui répète, c'est devenu du " Dentifrik" .. Y a du mieux !

Elle ne souffle pas des bougies, nooon, elle souffle des" Bougiques" ! ( peut être des bougies magiques qui sait )

Le matin, quand elle se réveille, si on lui demande si elle a fait de beaux rêves elle nous dit " Oui, j'ai rêvé de Petit Ours Brun! " ( le même rêve depuis 15 jours, c'est bizarre quand même :) )

Quand elle a fini de gouter et qu'elle aimerait encore une petite compote ou un petit biscuit  ( elle est très gourmande ! ) elle vient nous voir, elle nous tire le bras par la manche et elle nous dit " Quoi d'autre y fait du bien ? "

Hier matin, je lui met un tee-shirt blanc avec des tout petits pois rouges. Elle me dit " mais..( arrêt, elle lève les mains au ciel)  Faut pas m'habiller en bonbon quand même !"

Quand aux chansons, elle a sa version, le Petit Papa Noel " c'est petit papa noel quand tu éééscendras du ciel aprèès les jouets par milliers ..."

et " Pirouette cacahouète " devient " Pirouette cacaprout " au gré de ses humeurs !

Enfin quand on fait quelque chose qui lui plaît on a droit au roulage dans la farine ( mais on adore ! ) "Bravo maman (ou papa )!" " Tu es formidable ", "Suis fière de toi ! ", " C'est magnifique " " Vive papa ( ou maman) ! " Hoo, tu es maman bonheur toi ! " :)) Et nous, on fond !

 

ha c'est beau d'avoir 2ans et demi quand même ! (Et, entre nous, ça nous fait trop craquer :) !)

 

Et vous, vos petits choux, quels sont leurs petites phrases drôles, surprenantes ou décalées qui vous ont surprises ou fait rire ?

 

 

Repost 0
Published by Aurore (Farandole 2 Bébé) - dans PETITE REINE DES ABEILLES GRANDIT
commenter cet article
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 08:13

Maggie-Simpson-en-colereAvec l'apparition du langage chez nos petits chous apparait de plus en plus l'affirmation de leur personnalité ! Tout a commencé par le "NON" à première vu catégorique mais qui ne l'empêchait de faire ce qu'on demandait ( tenir la main dans la rue, s'habiller, ect...) puis l'opposition plus déterminée ou là il a fallut négocier, ruser, passer par le jeu et parfois même se facher ! Mais, avec le langage qui se développe chaque jour un peu plus, voilà qu'hier ma fille de 33 mois a fait très fort. Je voulais qu'elle prenne son bain, elle ne voulait pas, et devant mon insistance, elle m'a lancé un " Arrêtes, tête de prout ! " Alors là, chapeau l'artiste ! :)) Et la question : " Mais ou elle est allé cherché çà ? " ( J'imagine quand elle va aller à l'école ! ) ( Pour l'anectode, 5 mns après c'est elle qui est venu me demander de faire couler son petit  bain :) .

La face d'opposition ajoutée à la phase pipi-caca-prout, c'est quelque chose, je vous le dis ! Et vous, la phase du "NON" chez vos petits loups, ça se passe comment ?

Repost 0
Published by Aurore (Farandole 2 Bébé) - dans PETITE REINE DES ABEILLES GRANDIT
commenter cet article
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 12:20

madame-bavarde.jpgMa fille aînée dit " la reine des abeilles " ou "boudinoux" selon les jours :) est entrée depuis quelques temps dans la grande série des "pourquoi? " : " Pourquoi toi prendre la douche? " , Pourquoi je dois m'habiller? ", " Pourquoi papa il travaille?", "Pourquoi pépé il est loin?", "Pourquoi y a plus de yaourts?" " Pourquoi Tigrou il est dehors? " .On a même eu droit, après une chute de notre cascadeuse, à la version " Mais pourquoi je suis encore par terre, moi?", et le best of the best: Le " Pourquoi pourquoi? " ! Grande question à laquelle parfois on aurait juste envie de répondre "ben, parce que, parce que ..." ... Bref,tout à commencé avec un " Quoi c'est çà? " ou elle nous montrait un objet du doigt, il y a un an et demi je pense, pour arriver à" Qu'est ce que c'est ? " avec  il y a quelques mois une petite série de questions hallucinantes du genre " Maman, c'est quoi l'anarchie? " " Maman, c'est quoi la conscience? " "Maman c'est quoi un microbe? " ( a croire qu'elle choisi toujours un moment ou son papou n'est pas la pour poser ses questions :)) )pour arriver enfin à la grande question du " Pourquoi? " . En un mot, notre grande bavarde se pose pleins de question du haut de ses 33 mois ! Reste encore le "Comment?" qui promet son lot de surprises:))

Repost 0
Published by Aurore (Farandole 2 Bébé) - dans PETITE REINE DES ABEILLES GRANDIT
commenter cet article

VISITE