Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Farandole 2 Bébé
  • Farandole 2 Bébé
  • : Tout au long de ce blog, vous trouverez des articles, des conseils, des astuces, de la poésie et de la fantaisie.. Un voyage rempli de douceur au pays de la tendresse et de l'imaginaire !
  • Contact

Rechercher

http://idata.over-blog.com/3/77/96/05/souris_A.gif

 

 

Archives


13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 09:40

Voici, les premiers doudous tricotés pour mes titounettes. Ce sont des tricots très accessibles et mes filles les aiment bien dirait-on, ma grande joue au théâtre avec et ne les quitte plus doudou6!

Voici les explications (chinées lCI)

Pour réaliser ce lapin tricoté, vous n'avez besoin que d'une balle de laine Bébé Sport et d'une paire d'aiguille 4 mm.
 

INSTRUCTIONS

Partie principale

1 - Monter 32 mailles.
2 - Tricoter 19 rangs en point jersey (1 rang à l'endroit - 1 rang à l'envers).
3 - Tricoter 25 rangs au point mousse (tout à l'endroit).
4 - Tricoter 17 rangs en point jersey.
5 - Rabattre 1 maille, tricoter 14 mailles, rabattre 2 mailles tricoter 14 mailles - rabattre 1 maille.
6 - Tricoter 19 rangs au point jersey sur chaque groupe de 14 mailles pour les oreilles. Sur le 20ième rang réduire de moitié en tricotant 2 mailles ensemble. Fermer en enfilant le bout de laine dans les mailles restantes.


Petits bras

1 - Monter 16 mailles.
2 - Tricoter 5 rangs au point jersey.
3 - Tricoter 10 rangs au point mousse.
4 - Rabattre les mailles.


Assemblage

1 - Coudre l'arrière du lapin en commençant par les oreilles.
2 - Ensuite commencer par bourrer les oreilles, passer une laine à la base des oreilles pour souligner la tête.
3 - Bourrer la tête et passer une laine à la base pour indiquer le cou.
4 - Bourrer le ventre.
5 - Coudre entre les pattes pour séparer avant de bourrer celles-ci.
6 - Bourrer et fermer le bas des pattes.
7 - Bourrer et coudre les petits bras à la hauteur des épaules.
8-

Broder des yeux, un nez et des moustaches.

 

 

lapins4

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Aurore (Farandole 2 Bébé) - dans TRICOTS POUR ENFANTS - DOUDOUS -BARBIE...
commenter cet article
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 09:20

http://www.a-qui-s.fr/images/diaporamas/EV1_1.jpg

  Voici une boutique qui va surement plaire à beaucoup de parents : A qui S. Elle propose un concept original d'étiquettes thermocollantes pour (tenter de:)) ne plus perdre les affaires de nos petits loups.

 

 

Avec la première rentrée qui se profile à l'horizon pour ma fille ainée, c'est le genre de produits qui peuvent grandement servir ! 

 

Du 11/06 au 18/06, rendez vous sur le blog de Joyeux bordel au fond du jardin pour tenter de gagner 3 packs colonie de vacances:

  • 60 x Etiquettes pour vêtements thermocollantes brevetées (54x10mm)
  • 18 x grands autocollants (81x21mm)
  • 36 x petits autocollants (56x11mm)
  • 24 x mini-autocollants (44x6mm)
  • 1 x 6 paires d'autocollants spécial chaussures (30x33mm)

Bonne journée !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Aurore (Farandole 2 Bébé) - dans JEUX CONCOURS
commenter cet article
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 11:43

 

Cette semaine, je vous propose trois façons d'agrémenter les escalopes de poulet, de dinde ou de veau:

 

cordonsCordon bleu 

Ingrédients:  

4 escalopes très fines

2 oeufs

40g de farine

80g de chapelure

80g d'emmental

4 tranches de jambon blanc

 

Préparation:

Étaler les escalopes. Si elles sont trop épaisses, il suffit de les couvrir de film alimentaire et de les aplatir à l'aide d'un rouleau à pâtisserie.

Saler et poivrer des deux cotés.

Étaler une tranche de jambon blanc. Couvrir de tranches fines d'emmental. Les replier. Préparer trois assiettes: une avec la farine, une avec les oeufs battus et une avec la chapelure. Passer les escalopes dans la farine puis dans l'oeuf puis dans la chapelure. Emballer de film alimentaire et mettre au frigo 15 mns. Faire chauffer de l'huile et un peu de beurre dans une poêle et les faire cuire une quinzaine de minutes en les retournant de temps en temps.

 

 Bon Appetit !

 

A découvrir également :

 

MES RECETTES DE MAMAN SALÉES

MES RECETTES DE MAMAN SUCRÉES

 

Mercredi, une nouvelle petite recette !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Aurore (Farandole 2 Bébé) - dans MES RECETTES DE MAMAN SALÉES
commenter cet article
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 08:00

Depuis quelques temps déjà, lorsque je me rendais à la PMI, – moi, la maman en congé parental, avec mon tee-shirt, mon jean, mes Converse d'étudiante et  mes cheveux indisciplinés – pour la visite mensuelle de ma progéniture, je percevais bien le regard ainsi que le sourire compatissants des infirmières présentes. De temps à autre, elles murmuraient entre elles, m'observant en coin, sensibles à mon sort de "femme active devenue en 9 mois une desperate housewife". Un jour finalement, l'une d'entre elle se décida.  Elle poussa l'autre du coude afin qu'elle aille me voir. Celle-ci s'approcha discrètement, me demanda l'heure puis gênée, se tortillant d'un pied sur l'autre, me posa la question suivante : "Connaissez-vous le centre d'accueil parents-enfants ? Car depuis plusieurs mois vous venez ici et à voir votre tête de désoeuvrée de femme au foyer, on s'inquiète pour vous !"

 

Bon, certainement, j'en rajoute, çà ne s'est pas exactement et même pas du tout passé comme çà !

 

Mais… c'est ainsi. Lorsque l'on passe 8 à 10 heures par jour avec ses enfants, lorsque toutes ses copines sont au bureau ou en voyage d'affaire et que l'on a répondu cent fois à la question :

"Ha bon, tu t'es mise en congé parental toi ? Et… çà va tu t'ennuies pas trop ?" – avec souvent, une pensée émue pour leur propre vie ultra-riche en rencontres et en rebondissements – "Parce que moi, perso, je pourrais pas rester à la maison comme tu le fais. Je t'admire tu sais, à ta place mais… je deviendrais dingue !"

 

- C'est certain, que courir déposer les enfants en crèche ou chez la nourrice, se presser pour avoir un RER, passer des heures dans les embouteillages et stresser le soir parce que la nourrice s'impatiente et, qu'il reste bien souvent le repas à composer, évidemment, là, pas de quoi devenir dingue ! Mais, bien que je me sente obligée de les rassurer sur mon sort, voir même de me justifier et de tourner la chose en dérision, je ne rentre pas dans ce genre de débat : Chacun voit la vie par "son p'tit bout de lorgnette" comme dit si bien tonton Gaston ! -


Bref, lorsque l'on fait parti du club très sélect des MCP (Mamans en congé parental) dans un univers de working-girls, on fini par supposer que la moindre personne qui vient à vous en vous proposant un lieu de rencontre, est forcément persuadée que : congé parental = vie d'ermite !

Résultat, quand on me dit :

- Vous connaissez le lieu de rencontre parents-enfants ? 

J'entends alors :

- Vous avez pensé à contacter "SOS Amitié" ? Entre nous, votre cas peut les intéresser !

 

Bon, je dois reconnaître (bien que j'apprécie cette nouvelle vie et que j'assume complètement ce choix) parfois :

  • quand une araignée a tissé sa toile sur le coude ou repose ma tête de nana qui travaille pas - Ben oui, c'est bien connu, s'occuper de ses propres enfants, ce n'est pas un travail, c'est un loisir ;) ; 
  • quand mes copines m'ont répété cent fois "Je te rappelle plus tard ma belle, je suis au travail !" ;
  • quand je m'aperçois qu'il faut que je clique sur le calendrier de mon Mac pour savoir quel jour de la semaine nous sommes...

...Je me dis alors que peut-être, effectivement, il serait temps de réagir et de renouveler mon petit cercle, réseaux, cadre social, bref de devenir une maman en congé parental "corporate".

 

Donc, pour en revenir à la GI (Gentille infirmière), celle-ci m'expliqua le fonctionnement. A l'entendre il s'agissait d'un mélange d'Utopia, de Disneyland et du paradis perdu pour petits et grands. Et oui, le centre d'accueil parents-enfants, c'est un peu la maison en pain d'épice d'Hansel et Gretel (la sorcière en moins bien entendu) !

En plus, c'est gratuit, sans abonnement et ouvert deux matinées par semaine.

Néanmoins, j'ai mis du temps à y aller, car ma motivation n'était pas à son paroxysme.  A pied, même lorsque c'est proche, avec deux petites tout semble être au bout du monde et, puis cela signifie se préparer tôt pour être là-bas à 9h30 ! (Je sais, en septembre, avec l'école, on va vite prendre le rythme).


Farandole 2 bebe 2


Maintenant que je connais je me dis que j'aurais du y aller plus tôt. L'accueil est formidable. Les personnes qui s'en occupent sont chaleureuses et sympathiques, cela m'a également permis de rencontrer d'autres mamans en congé parental. Beaucoup d'activités sont proposées aux enfants (peintures, contes, pâte à sel, chansons...) et les sorties organisées sont à des tarifs dérisoires !

 

Je suis conquise...

 

Allez je vous laisse, j'ai un tee-shirt blanc à laver pour la semaine prochaine : au programme, cadeau de fête des pères avec dessus les mains de nos petits loups à la peinture ! Mais "Chut", c'est une surprise :)

 

Avant j'étais juste une maman en congé parental... Mais çà, c'était avant !

 

 

Et vous, le centre d'accueil parents-enfants, connaissez-vous et qu'en pensez-vous ?

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Aurore (Farandole 2 Bébé) - dans LOISIRS
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 07:57

Çà rappelle des souvenirs  !

 

 


 

 


 

Repost 0
Published by Aurore (Farandole 2 Bébé) - dans CLIPS ET PHOTOS
commenter cet article
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 18:40

 

barttag.jpgJ'ai été taguée par Family5, une première pour moi !


Un petit rappel des règles à suivre :

* Postes ces règles

* Écris 11 choses sur toi

* Réponds aux 11 questions posées par la personne qui t'a taguée

* Créé 11 nouvelles questions pour les personnes que tu auras choisit de taguer

* Choisis 11 personnes et mets le lien de leurs blog sur ton post

* Rends-toi sur leur blog et dis leur qu'elles sont taguées (ne faire aucun tag sans les prévenir).


*****************************


Je sens que vous trépignez d'impatience, alors voici les 11 choses sur moi  :

 

1/ j'ai (presque) 34 ans

2/ j'ai deux adorables chipies

3/"petite reine des abeilles" qui va avoir 3 ans

4/et "tortillon" qui va avoir 9 mois !

5/ Je préserve ma tranquillité et mon espace mais j'adore rencontrer du monde, recevoir et passer du temps avec les gens que j'apprécie.

6/ J'adore me promener en forêt.

7/ j'ai le code.

8/ Pas encore le permis ( Je me sens même un peu martienne parfois dans ce monde où tout le monde semble être né avec le permis ;)

9/ je suis accro au chocolat ( surtout le Milka avec des éclats de Daim !)

10/ je me suis mise au tricot très récemment ( je suis en pleine préparation d'un doudou pour ma petite dernière ! )

11/ j'ai pas de pétrole mais j'ai des d'idées et je vais de l'avant !


 

Les questions de Family5

 

1- Tu travailles actuellement ?

non je suis en congé parental ( et entre nous, le travail ne me manque pas pour l'instant ! )

2- Tu vis dans une maison ou un appart, que tu loues ou as acheté ?

un appart dans un ancien corps de ferme réhabilité ( limite, ça fait petite maison mitoyenne)

3- Tu blog depuis longtemps ?

j'ai crée mon blog en mars 2010 mais ma première était petite puis j'ai eu ma seconde poupette et j'ai complètement mis mon blog de coté. Il y a un peu plus d'un mois je m'y suis remise et depuis j'y vais quasiment tous les jours ou je passe voir d'autres blogs, çà me plait bien !

4- Quels sont tes loisirs ?

Avant la natation, la lecture, le cinéma et le théatre... maintenant, (les biberons, les couches), le tricot, la cuisine, la photo, la déco et les promenades :) !

5- Tu repasses ton linge ou ça te soule et tu plies / ranges direct une fois que c'est sec ?

En général ? Je le plie et hop dans l'armoire !

6- Ton plus gros défaut ?

je me pose trop de questions parfois ( je me fatigue, même, tellement je cogite sur des détails parfois)

7- La pire connerie que tu aies faite dans ta vie ?

surement de mettre tromper un jour sur une personne

8- Des tatouage et/ou piercings ?

Non je m'étais fait faire un piercing au nombril étant plus jeune mais j'ai perdu le bijou quelques jours après donc c'est comme si je n'avais rien fait.

9- Tu écoute quel style de musique ?

jazz manouche, pop française et anglaise, chansons à texte, techno, rock français et international ( pour résumé, j'écoute souvent la radio :)

10- Un de tes grands principes dans la vie ?

Respecte les gens qui te respectent

11- Des animaux domestiques ?

un chat appelé "Monsieur Tigrou"

 

Mes questions:

1/ Es tu plutôt voiture ou vélo?

2/ Bio ou Mac Do?

3/ Mer ou montagne?

  4/ fromage ou dessert ?

5/ Ce que tu aimes le plus chez toi ?

6/ ce que tu apprécies le plus chez les autres ?

7/ Si tu pouvais changer une chose, ce serait ... ?

8/ Quel est le dernier livre que tu aies lu ?

9/ Quelle est ta plus grosse gaffe ou étourderie ?

10/Ton jour de la semaine préféré ?

11/ Ta meilleure sortie en famille ?

 

et les lauréats sont :

MlleChipie

Couturage and Co

Mon ange ce démon

Tricot d'Amandine

la cuisine de Kittie

Gourmand et Bio

Ingrid et sa tribu

Pas qu'une maman

A la mère si

Parenting Fashion

Mon p'tit monde à moi

 

A suivre ... !

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Aurore (Farandole 2 Bébé)
commenter cet article
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 09:39

Tout commence par deux petites barres sur un test de grossesse... et si tout va bien, l'aventure se poursuit tout au long de notre vie. Devenons-nous parents le jour de la naissance de nos enfants ou sommes-nous chacun, dès notre plus jeune âge, des adultes en devenir et, pour ceux qui le souhaitent ou le peuvent, des parents en devenir ?

Car être parent, c'est un tout. Notre éducation, nos rêves, nos valeurs, notre mental, nos doutes et parfois nos blocages, font de chacun de nous des êtres particuliers et donc des parents uniques, chargés de toute une histoire, parfois légère parfois difficile.

Or, pour endosser notre tenue de super-parents, il n'existe aucun mode d'emploi à ce jour !

psy be-be--netBeaucoup, me direz-vous, entament des cours préparatoires à l'accouchement, pratiquent la sophrologie, ou l'haptonomie, prennent des conseils alimentaires chez l'obstétricien ou un diététicien…

Mais psychologiquement ? Ou en sommes-nous quand nous devenons parents ?

Nous sommes tous à notre niveau, responsables de la future génération. Alors, dans un monde pas toujours rose-bonbon où l'égocentrisme et l'individualisme ont été poussés à l'extrême, saurons-nous leur laisser l'espace suffisant pour leur épanouissement ? Saurons-nous et pourrons-nous leur accorder l'attention suffisante pour les aider à grandir sans non plus les étouffer ni les sur-protéger ? Saurons-nous leur épargner nos tracas, nos agacements et surmonter notre fatigue ou notre impatience parfois pour rester à leur écoute ?

Pour nous, les femmes, la grossesse éveille en nous et ce, dès les premières semaines, des émotions, des souvenirs, des doutes ainsi que des questions. Parfois le trac nous envahie et l'on se demande "Suis-je prête, serai-je à la hauteur ?". Je me souviens que je n'ai jamais autant eu de souvenirs si précis de mes rêves au réveil que lors de mes grossesses et que bien souvent des souvenirs que je pensais oubliés, ressurgissaient éveillant en moi des émotions faites de rires et de larmes. Il est vrai que l'on est incroyablement émotive durant cette période. (Je me souviens avoir vu "One million dollar Baby" pendant ma première grossesse et avoir pleuré comme une madeleine toute la soirée par exemple).

Durant cette période de "gestation", beaucoup de pensées à voix haute alimentent les conversations avec le futur papa. On s'émeut des petits coups de pieds dans le ventre, on s'émerveille des premières échographies et entendre pour la première fois le coeur de ce petit être de quelques millimètres, nous bouleverse.

Puis l'enfant né. Passage éclair à la maternité, l'apprentissage des règles de base (Le laver, le nourrir, l'habiller...) et nous voici de retour à la maison à trois !

Le premier enfant né d'une fratrie, nous apprend beaucoup sur les soins à apporter à un nouveau-né ainsi que sur nous-même mais également sur nos capacités à gérer notre nouveau rôle. En découvrant l'enfant, on se découvre parfois soi-même ! Les enfants grandissent et nous font grandir avec eux.

Si il y a une chose que j'ai apprise en devenant maman, c'est que l'on se doit et que l'on doit à nos enfants de se surpasser. Loin de moi l'idée de devenir des parents parfaits, j'ai la conviction en revanche qu'il faut (tâcher de) se connaître suffisamment pour ne pas produire ou reproduire des schémas, des habitudes, des comportements incohérents ou inconséquents, parfois nuisibles et souvent lourds de conséquences, qui peuvent avoir des répercussions dans la vie future de ces touts petits dont nous sommes – avec nos forces, nos faiblesses, nos doutes, nos expériences, mais aussi nos blessures, nos révoltes et, notre part d'inconnu – entièrement responsables.

Quoi de plus beau et de plus vulnérable à la fois que ce petit être à peine sorti du ventre et que l'on pose dans les bras de sa maman. Comme beaucoup de mères et de pères, je n'oublierais jamais ces premiers instants et je me souviendrais toujours de cet incroyable émotion qui me, (nous) submergea à la naissance de chacune de nos filles, lorsqu'on l'on vit l'Enfant, notre enfant, pour la toute, toute première fois...

Puis les premières années, tendres, câlines, fusionnelles passent. L'enfant commence à parler, à s'affirmer... On est heureux de partager tant de nouvelles choses avec elle ou lui... Vient ensuite le temps des premières rentrées scolaires. Notre enfant en rencontre d'autre. Plus tard, il demande à passer un après-midi chez ses amis, en invite certains à dormir à la maison.

Puis, il nous lache la main en croisant ses copains, commence à négocier une heure de plus avec ses cop's… Et nous, comment réagirons-nous ? Malgré les apparences, peut-être l'enfant, notre enfant n'aura-t-il jamais autant besoin de nous qu'à cette période ? Serons-nous à la hauteur ? Serons-nous dépasser par notre travail, nos problèmes avec nos parents ou nos beaux-parents, les petites mesquineries de certains, les problèmes  financiers ou sentimentaux ? Serons-nous rongés par des rêves inachevés, la routine qui s'installe parfois dans un couple ou par les premières rides qui apparaissent… Ou bien, serons-nous solides comme le roseau qui plie mais ne casse pas ?

Une chose est certaine, si la vie n'est pas facile tous les jours, j'aimerais néanmoins que nos filles, nos trésors, ce que nous avons de plus précieux au monde, soient rassurées de nous savoir là, présents, solides...

Comme un phare dans la nuit...

  ********************************************

 

 

"Tout a commencé ce jour gris où tu as fiérement cessé de dire:"JE SUIS !" et où, mi-honteux, mi-craintif, tu as baissé la tête et changé tes paroles et attitudes pour une pensée: "JE DEVRAIS ETRE..."

"Laisse-moi te raconter...les chemins de la vie" De Jorge BUCAY

 

Pour prolonger la visite:

"Le journal de Maman ", pour ne rien oublier des premiers instants !

La magie de l'ostéopathie pour nos bébés !

Mon livre " coup de coeur " du jour : 100 promesses à mon enfant


 

Un grand merci à Karo'line illustratrice-graphiste Paris !

 



Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Aurore (Farandole 2 Bébé) - dans BIEN-ETRE DE LA FAMILLE
commenter cet article
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 00:00

titiOù je suis particulièrement génée en tant que maman, c'est lorsque ma fille fait une crise de colère en public. Ma petite reine des abeilles n'est pas une enfant difficile mais comme tous les bambins de 3 ans qui entre dans la fameuse période fatidique, elle nous teste, s'affirme et vraisemblablement cherche-t-elle des limites… A la maison, lorsqu'elle fait une bêtise, son père et moi prenons le temps de lui expliquer ainsi prend t-elle à son tour le temps de comprendre sans être déranger et de ce fait avoir une réflexion qui ne soit pas altérer. Si je me fâche, je la laisse se calmer quelques instants puis retourne la voir. Bien souvent dans ces cas là, elle me dit de sa plus douce voix "tu es plus fachée maman?". A cet instant précis, c'est avec les bras grands ouverts que je la prends et lui donne un énorme câlin. Lui expliquant que je ne suis plus fâchée, je reste cependant ferme en lui disant qu'elle ne doit pas recommencer. Il n'est pas nécessaire d'être sévère ou stricte avec son enfant, je crois que "juste" est le mot adéquat.

 

Me direz-vous, tant que cela se passe huis clos, nous parents, trouvons toujours des parades, ors, là où tout se complique, c'est lorsque "mademoiselle" manifeste ces crises à l'extérieur...

Fort heureusement ce n'est pas fréquent, pourtant lorsque cela arrive, j'éprouve une certaine gêne. J'ai le sentiment d'être "la mère qui ne sait pas élever ses enfants". Je ne souhaite nullement que ma fille passe pour une mal-élevée ou plus simplement une capricieuse – petit clin d'oeil à la télé réalité "Super-Nanny", moment où je n'avais pas encore d'enfant et où je regardais l'émission effarée en me demandant " mais comment est-ce possible? " – J'ai beau penser que je me moque du regards des autres, confrontée à une mini-crise dans un lieu public, je n'ai qu'un désir, rentrer à la maison !


Deux exemples me viennent à l'esprit. Le premier, fin d'année dernière. C'était une période de chamboulement très particulière pour elle puisque sa petite soeur venait de naître. Nous étions à la pharmacie quand soudain elle pique une colère sans précédent, au motif que je ne voulais pas lui acheter des bonbons. Elle essaie d'attraper des flacons et en vient même à se rouler par terre au beau milieu de l'officine. Etant venues à pied, il fallait bien évidemment rentrer. Je savais que ce qu'elle exprimait était lié à l'arrivée de sa petite soeur. Je ne me suis pas fâchée mais j'étais terriblement confuse devant le pharmacien et les autres clients. Je l'ai ainsi portée et nous sommes rentrées tant bien que mal… Cela ne s'est jamais reproduit.

 

Quant au deuxième exemple, très récent dans ma tête, puisque cela est arrivé hier après-midi au parc :

ma fille me dit "dégages !". Rien que çà !… Et devant, d'autres mamans… Çà n'était jamais arrivé. Aussitôt, j'ai décidé de sortir du parc et d'être suffisament éloignée pour lui expliquer que j'étais très fâchée par ce qu'elle venait de dire. Pourtant à la maison, avant de se rendre au parc, une vraie petite fille modèle. Elle avait rangé ses jouets et m'avait ammené des couches pour sa petite soeur, tout cela sans que je ne lui demande quoi que ce soit… Quand je vous dis qu'elle est adorable  ;-) (bon, ce que je ne vous dis pas c'est qu'elle avait aussi gribouillée sa robe de feutre une heure avant – une première aussi – en signe de contestation car je lui avait imposée une tenue qu'elle ne voulait pas (elle voulait rester en pyjama) !

 

Et vous, (en espérant que je ne sois pas la seule à qui cela arrive) comment gérez-vous les colères ou les crises de vos petits en public ?

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Aurore (Farandole 2 Bébé) - dans PETITE REINE DES ABEILLES GRANDIT
commenter cet article
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 07:00

...Et oui, c'est vrai, au fait, " pourquoi" ?!

Quand l'enfant nous poursuit en nous tirant par la manche, avec un "pourquoi" au bord des lèvres, de la cuisine à la salle à manger et du salon à la chambre en répétant inlassablement sa question qui, par un effet de miroir, entraine une autre question, on sait alors qu'on y échappera pas. Il faut trouver LA réponse satisfaisante pour que le bout de chou réussisse à passer à autre chose! Facile à dire, pas toujours si simple dans la pratique!

Il y a quelques temps, je vous avais raconté comment ma fille était passée de la phase "quoi, c'est çà?" en montrant un objet de ses petits doigts potelés, à un "qu'est ce que c'est?" pour arriver à la question du "pourquoi?". Seulement voilà, après un "quoi c'est çà?" on peut facilement, nous, parents, laisser notre cerveau en pilote automatique, pour répondre - sans à priori être à mille lieues de la réalité - c'est un chat, c'est une voiture, c'est une mouche, etc...

Quand le "pourquoi" arrive, là, pas question de laisser ses deux neurones se reposer tranquille, on peut s'attendre à tout ! Dans un précédent article intitulé après les "Quoi c'est çà ?" puis les "Qu'est ce que c'est?" voici le "Pourquoi?" je vous donnais d'ailleurs quelques exemples de questions pour lesquelles je n'avais pas toujours THE éclair de génie pour donner une réponse simple, claire et surtout à la portée d'une petite fille haute comme trois pommes ! Et bien, en fouinant, j'ai découvert qu'il existait un livre pour venir à notre rescousse quand, parfois, malgré tout notre talent ... on bute sur une question :

"Le kididoc des pourquoi" de Sylvie Baussier et Didider Balicevic( constaté à 15,50€ sur cultura.com) Voici donc quelques questions que l'on retrouve dans ce florilège:

Pourquoi a-t-on un nom et un prénom ? Pourquoi les feuilles des arbres changent-elles de couleur ?
Pourquoi doit-on travailler quand on est adulte ? ( ha oui, au fait, pourquoi ?!)… Le premier livre animé sur le thème des Pourquoi ! Les réponses simples aux questions souvent complexes des enfants (Ouf, on est sauvé ;-) )

 

kididoc

 

 

Dans la même série, il existe également Le kididoc des comment  mais pour ma part, ma fille n'en est pas encore là, et comme le dit si bien la sagesse populaire "Chaque chose en son temps" !

 

 

Pour poursuivre la visite:

après les "Quoi c'est çà ?" puis les "Qu'est ce que c'est?" voici le "Pourquoi?"

Livre coup de coeur du jour : La collection des loisirs créatifs " Les petits créateurs "

"Petit Ours fait sa valise" Myke Burne

Ma sélection de livres et de sites internet pour cuisiner et s'amuser en famille

Repost 0
Published by Aurore (Farandole 2 Bébé) - dans MES LIVRES ET BD COUP DE COEUR
commenter cet article
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 07:00

En version, chevalier de la table ronde et la quête du Saint Graal :

- Maman, il est où mon bizarre ?

- Ton bizarre ?

- Oui mon bizarre, je trouve pas mon bizarre il a disparu !

- D'accord chérie, mais c'est quoi un "bizarre" ?

- Maman, (là elle s'énerve un peu) mon BI-ZARRE, tu sais !

(J'adore quand elle articule bien pour que je comprenne)

Plus tard :

- Regarde maman, j'ai trouvé mon bizarre !

- Ha oui, ton foulard tu voulais dire !

- Non, mon bizarre !

 

Ha ces grands, ils comprennent rien !

 

En version ménagère de moins de 5 ans :

Je donne à manger à sa petite soeur, un peu de purée tombe (lâchement) de la cuillère sur mon jean (propre évidemment) :

- Regarde maman, tu as fait une grosse moustache sur ton pantalon !

- Une tache tu veux dire ?

- oui une tache, (c'est ce que j'ai dit non ? ) il faut laver et après il faut accrocher pour lécher le pantalon.

- Pour le sécher ma chérie 

- Oui il faut le lécher

- Non le sécher

- Oui le LE-CHER

 

Bon j'insiste pas...

 

En version grande soeur attentionnée :

Son père et moi discutons et rions :

- Calme toi papa, maman, la petite soeur elle fait dodo !

(Oups !)

- Ben oui, faut pas réveiller la petite soeur quand même...

   

Ces grands, décidément, faut tout leur dire !

 

En version qui suis-je, ou vais-je et dans quelle étagère :

- Maman, je suis un garçon moi

- Non tu es une fille

- Nan, un garçon !

- Non, tu es une fille comme moi et comme ta petite soeur

Silence, elle réfléchit.

- Papa aussi, c'est une fille ?

- Non, c'est un garçon

- Moi aussi je suis un garçon !

- Non, tu es une fille (je sais, je suis têtue)

- Bon, d'accord maman, je suis une fille… mais après je suis un garçon !

 

(Au moins, je suis prévenue)

 

En version, " Hou, fait peur ! "  :

- Maman viens, ça fait peur Toy Story !

- Ha bon, ça fait peur Toy Story ?

- Oui, moi je suis trop petite

- D'accord je l'arrête…

- Oui c'est pour les papas les mamans Toy Story !

- Ha d'accord, je savais pas…

- Oui c'est pour les grands. Quand j'ai 3 ans je regarde !

 

(Bon ben ok, je le met de coté, on le ressort quand tu seras grande, dans 2 mois alors... )

 

En version, investigation :

- Il est ou papa ?

- Il est au travail

- Pourquoi il est au travail ?

- C'est comme ça. Les enfants, ils vont à l'école et les grands, ils vont au travail !

Le soir, quand son papa rentre :

- C'était bien le travail papa ?

- Oui c'était bien ma chérie.

- Et tu as fais de beaux coloriages ?

 

(Oui et de la pâte à modeler aussi :) Il s' amuse bien papa au travail ! )

 

 

A SUIVRE…. :-)

 


 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Aurore (Farandole 2 Bébé) - dans PETITE REINE DES ABEILLES GRANDIT
commenter cet article

VISITE