Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Farandole 2 Bébé
  • Farandole 2 Bébé
  • : Tout au long de ce blog, vous trouverez des articles, des conseils, des astuces, de la poésie et de la fantaisie.. Un voyage rempli de douceur au pays de la tendresse et de l'imaginaire !
  • Contact

Rechercher

http://idata.over-blog.com/3/77/96/05/souris_A.gif

 

 

Archives


2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 09:39

Tout commence par deux petites barres sur un test de grossesse... et si tout va bien, l'aventure se poursuit tout au long de notre vie. Devenons-nous parents le jour de la naissance de nos enfants ou sommes-nous chacun, dès notre plus jeune âge, des adultes en devenir et, pour ceux qui le souhaitent ou le peuvent, des parents en devenir ?

Car être parent, c'est un tout. Notre éducation, nos rêves, nos valeurs, notre mental, nos doutes et parfois nos blocages, font de chacun de nous des êtres particuliers et donc des parents uniques, chargés de toute une histoire, parfois légère parfois difficile.

Or, pour endosser notre tenue de super-parents, il n'existe aucun mode d'emploi à ce jour !

psy be-be--netBeaucoup, me direz-vous, entament des cours préparatoires à l'accouchement, pratiquent la sophrologie, ou l'haptonomie, prennent des conseils alimentaires chez l'obstétricien ou un diététicien…

Mais psychologiquement ? Ou en sommes-nous quand nous devenons parents ?

Nous sommes tous à notre niveau, responsables de la future génération. Alors, dans un monde pas toujours rose-bonbon où l'égocentrisme et l'individualisme ont été poussés à l'extrême, saurons-nous leur laisser l'espace suffisant pour leur épanouissement ? Saurons-nous et pourrons-nous leur accorder l'attention suffisante pour les aider à grandir sans non plus les étouffer ni les sur-protéger ? Saurons-nous leur épargner nos tracas, nos agacements et surmonter notre fatigue ou notre impatience parfois pour rester à leur écoute ?

Pour nous, les femmes, la grossesse éveille en nous et ce, dès les premières semaines, des émotions, des souvenirs, des doutes ainsi que des questions. Parfois le trac nous envahie et l'on se demande "Suis-je prête, serai-je à la hauteur ?". Je me souviens que je n'ai jamais autant eu de souvenirs si précis de mes rêves au réveil que lors de mes grossesses et que bien souvent des souvenirs que je pensais oubliés, ressurgissaient éveillant en moi des émotions faites de rires et de larmes. Il est vrai que l'on est incroyablement émotive durant cette période. (Je me souviens avoir vu "One million dollar Baby" pendant ma première grossesse et avoir pleuré comme une madeleine toute la soirée par exemple).

Durant cette période de "gestation", beaucoup de pensées à voix haute alimentent les conversations avec le futur papa. On s'émeut des petits coups de pieds dans le ventre, on s'émerveille des premières échographies et entendre pour la première fois le coeur de ce petit être de quelques millimètres, nous bouleverse.

Puis l'enfant né. Passage éclair à la maternité, l'apprentissage des règles de base (Le laver, le nourrir, l'habiller...) et nous voici de retour à la maison à trois !

Le premier enfant né d'une fratrie, nous apprend beaucoup sur les soins à apporter à un nouveau-né ainsi que sur nous-même mais également sur nos capacités à gérer notre nouveau rôle. En découvrant l'enfant, on se découvre parfois soi-même ! Les enfants grandissent et nous font grandir avec eux.

Si il y a une chose que j'ai apprise en devenant maman, c'est que l'on se doit et que l'on doit à nos enfants de se surpasser. Loin de moi l'idée de devenir des parents parfaits, j'ai la conviction en revanche qu'il faut (tâcher de) se connaître suffisamment pour ne pas produire ou reproduire des schémas, des habitudes, des comportements incohérents ou inconséquents, parfois nuisibles et souvent lourds de conséquences, qui peuvent avoir des répercussions dans la vie future de ces touts petits dont nous sommes – avec nos forces, nos faiblesses, nos doutes, nos expériences, mais aussi nos blessures, nos révoltes et, notre part d'inconnu – entièrement responsables.

Quoi de plus beau et de plus vulnérable à la fois que ce petit être à peine sorti du ventre et que l'on pose dans les bras de sa maman. Comme beaucoup de mères et de pères, je n'oublierais jamais ces premiers instants et je me souviendrais toujours de cet incroyable émotion qui me, (nous) submergea à la naissance de chacune de nos filles, lorsqu'on l'on vit l'Enfant, notre enfant, pour la toute, toute première fois...

Puis les premières années, tendres, câlines, fusionnelles passent. L'enfant commence à parler, à s'affirmer... On est heureux de partager tant de nouvelles choses avec elle ou lui... Vient ensuite le temps des premières rentrées scolaires. Notre enfant en rencontre d'autre. Plus tard, il demande à passer un après-midi chez ses amis, en invite certains à dormir à la maison.

Puis, il nous lache la main en croisant ses copains, commence à négocier une heure de plus avec ses cop's… Et nous, comment réagirons-nous ? Malgré les apparences, peut-être l'enfant, notre enfant n'aura-t-il jamais autant besoin de nous qu'à cette période ? Serons-nous à la hauteur ? Serons-nous dépasser par notre travail, nos problèmes avec nos parents ou nos beaux-parents, les petites mesquineries de certains, les problèmes  financiers ou sentimentaux ? Serons-nous rongés par des rêves inachevés, la routine qui s'installe parfois dans un couple ou par les premières rides qui apparaissent… Ou bien, serons-nous solides comme le roseau qui plie mais ne casse pas ?

Une chose est certaine, si la vie n'est pas facile tous les jours, j'aimerais néanmoins que nos filles, nos trésors, ce que nous avons de plus précieux au monde, soient rassurées de nous savoir là, présents, solides...

Comme un phare dans la nuit...

  ********************************************

 

 

"Tout a commencé ce jour gris où tu as fiérement cessé de dire:"JE SUIS !" et où, mi-honteux, mi-craintif, tu as baissé la tête et changé tes paroles et attitudes pour une pensée: "JE DEVRAIS ETRE..."

"Laisse-moi te raconter...les chemins de la vie" De Jorge BUCAY

 

Pour prolonger la visite:

"Le journal de Maman ", pour ne rien oublier des premiers instants !

La magie de l'ostéopathie pour nos bébés !

Mon livre " coup de coeur " du jour : 100 promesses à mon enfant


 

Un grand merci à Karo'line illustratrice-graphiste Paris !

 



Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurore (Farandole 2 Bébé) - dans BIEN-ETRE DE LA FAMILLE
commenter cet article

commentaires

chanone 19/06/2012 13:35


c'est un très beau texte. Je pense que plus on se pose de qestions mieux c'est. ça prouve qu'on souhaite faire au mieux avec nos enfants. Ce qui est spur c'est qu'on ne peut pas être des parents
parfaits l'essentiel étant de faire tou notre possible pour fiare ce qu'on pense être le mieux avec eux. Ils subiront forcément nos faiblesse, nos défauts mais j'espère que ceux ci puissent être
compensés par tout le positif qui est en nous et tout le mal qu'un se donnera à les faire grandir au mieux pour être heureux dans la vie ... je culpabilise très souvent quand je suis impatiente
ou de mauvaises humeurs sans que ce soit de leur faute car je me dis que forcément ils le subissent et que ça a un impact sur eux mais on ne peut faire autrement... et je me dis que l'essentiel
aussi c'est de pouvoir leur dire que ces défauts existent chez chacun et chaun à les siens. On essaie d'être les meilleurs parents du monde pour les protéger mais on vit ensemble donc on ne peut
pas tout cacher. on ne peut pas leur faire croire qu'on est un roc, ona le droit de faillir aussi, d'être triste... mais c'est certain qu'on influe sur leur vie car on est leur premier modèle.


bises ;)

Aurore (Farandole 2 Bébé) 19/06/2012 14:04



oui à ce que j'ai lu de tes articles je crois que nos pensées se rejoingent sur ces points... bien sur, nous sommes humains et même faisant de notre mieux on fait et on fera surement des erreurs
et des maladresses, on aura peut être pas toujours les mots ni l'attitude qu'il faut mais déjà d'y penser dès maintenant c'est un bon début ( enfin j'espère :-) )pour vivre une grande et belle
aventure avec nos enfants...ce qui dommage c'est que j'ai l'impression malheureusement ceux qui devraient réellement se poser des questions ne le font pas, rarement ou trop tard en général et
sans remise en questions de temps en temps je ne suis pas sure qu'on puisse toujours rester à l'écoute de notre entourage... merci pour ta visite ! bonne après midi



bedou 06/06/2012 10:24


Blog et billet approuvé par maman Bedou...hi hi hi

Aurore (Farandole 2 Bébé) 09/06/2012 18:30



j'adore :) bisou a bientot



Angele 03/06/2012 09:03


Ton article est très vrai.


Le métier de parents est dur car on a beau se connaitre et essayer de bien faire parfois on se lourde aussi en essayant de faire mieux.


Mais oui les enfants sont précieux et l'avenir est déjà si sombre autant essayer de leur donner les meilleurs cartes possibles.

Aurore (Farandole 2 Bébé) 04/06/2012 10:39



oui ce n'est pas évident même si on y réfléchi, les choses se font au jour le jour et puis d'un enfant à l'autre on ne peut pas réagir de la même façon . être là, être à leur écoute et puis
essayer de leur donner le meilleur comme du dis ! bon début de semaine :)



Lolo 03/06/2012 08:27


c'est un très bel article, j'ai 3 enfants, et pas un pareil, on agit au fur et à mesure, on ne cesse jamais de s'inquieter pour eux, meme quand ils ont quitté le nid comme c'est le cas pour 2 de
mes enfants, tout ce que je sais c'est qu'on avance au fur et à mesure... et qu'on fait tout pour les proteger meme si ce n'est pas toujours facile, ou possible ... le tout c'est de ne jamais
cesser de les aimer !!! je te souhaite une très bonne fête  des mamans, une très belle journée, bisous !!!!

Aurore (Farandole 2 Bébé) 04/06/2012 10:41



oui l'amour c'est la base ! je te souhaite une très belle semaine ! bisous



Source : poupounetty.centerblog.net



Steph 02/06/2012 13:36


J'ai su ... que je serais maman il y a de nombreuses années ... bien avant la naissance de mon ainée en 2006 ... rien de plus beau que ce jour de décembre, une semaine avant noel, ma période de
l'année préférée, ou elle est entrée dans notre vie ... la lecture de ton article vient de faire remonter des émotions déjà enfouie mais pas oubliées la preuve ... par contre je ne me pose pas de
questions on prends la vie comme elle vient et on gère au quotidien, je ne sais pas trop la ou je veut en venir mais je sais ce que je ne veut pas et avec ca on se construit chaque jour un peu
plus, ce sont mes enfants qui m'ont appris a devenir maman, pas de manuel pour ca et si il y avait eu je n'aurais pas pris ... chaque enfant est différent et on réagis différement d'un premier au
deuxieme ... mon reve le plus fou, redevenir maman une 3ème fois, mais ... aujourd'hui que j'en ais déjà 2, que la vie est dure avec nous de part notre activité professionnelle ce rêve ne verra
peut etre jamais le jour ... mais qui sait !


Merci pour ce bel article qui m'a fois va me faire cogiter une partie de la journée !


Bon week end !

Aurore (Farandole 2 Bébé) 02/06/2012 17:27



déjà savoir ce que tu ne veux pas c'est beaucoup . Nous, on s'arrete à deux enfants (enfin pour l'instant c'est comme çà que je le vois) d'autant que mon chéri a déjà un fils mais si l'envie
d'être maman à nouveau est là et que ce n'est pas trop compatible avec la vie professionnelle çà ne doit pas être simple. La restauration est un très beau métier mais les horaires pas évidents
j'imagine ! Merci pour ton message :) je te souhaite un très beau week end !



VISITE